Papillons français des Tropiques


Colobura dirce (Verso)Colobura  

 

LES  PAPILLONS  (LEPIDOPTERES)

                                                                                                                                    


Les Papillons représentent l'état adulte des Insectes Lépidoptères. Depuis l'Antiquité (Fig.1), ils ont fasciné l' Homme par la grâce légère de leur vol et la beauté de leurs ailes que recouvrent des écailles ayant valu son nom à leur ordre.

 
Peinture égyptienne  
Fig.1- Peinture égyptienne  de Monarques africains (faces ventrales ou versos) in Danainae
( Tombeau du Deuxième Empire : d'après Lopez & Aufrère)

Les ailes offrent en effet une extraordinaire diversité de formes (falquée, caudée, festonnée...), teintes et dessins ou motifs colorés (patterns) physiques ou pigmentaires.
Cette diversité se manifeste à tous les niveaux de la classification, non seulement entre les familles, les sous-familles ou les genres, mais aussi entre le mâle et la femelle d'une même espèce lorsque cette dernière présente un dimorphisme sexuel (Fig. 2 et 3).Elle est surtout remarquable en Milieu tropical.

 Semomesia mâle
Semomesia femelle
Fig. 2 - Semomesia mâle Fig.3 - Semomesia femelle

Les dessins des ailes peuvent être classés en quelques éléments fondamentaux  disposés en série, comme les ocelles et les bandes. Les écailles assurent la synthèse de leurs pigments sous l' induction d'un morphogène (signal chimique) produit par des amas de cellules alaires spécialisées ou foci.
Les couleurs et dessins jouent un rôle majeur dans divers aspects de la biologie des Lépidoptères :
    ¤  la protection par
° camouflage (crypsis), par homochromie et (ou) homotypie, ressemblance avec des feuilles en particulier
° coloration ou livrée d'avertissement, dite aposématique :  papillons non comestibles ou toxiques vivement colorés ( Heliconiinae, Danainae, Ithomiinae, Zygaenidae, Arctiidae)
° mimétisme vrai, complexe d'interactions dans lequel un mime inoffensif  "dupe" son prédateur (opérateur) en imitant un modèle non comestible
º  faussetête sur les ailes postérieures de certains Lycaenidae
º  couleurs "éclairs" ou "flash" chez les Noctuidae
º  dessins d'intimidation ou de diversion, les ocelles, chez les Papilionidae, Nymphalidae, Sphingidae et  Saturnidae.
    ¤  la communication spécifique et  intersexuelle, cette dernière pouvant mettre aussi en jeu des organes odorifiques particuliers (androconies) formés surtout par des poils et écailles spécialisés.
   ¤   la thermorégulation, obtenue par étalement ou reploiement des ailes dont elle fait souvent intervenir la mélanisation et les ptéridines,  en particulier chez les Satyrinae et les Pieridae.

L'intérêt exceptionnel de l'anatomie et de la physiologie alaires des Papillons est souligné dans ce sous-site par une documentation originale, oeuvre et propriété exclusives de l'auteur, y compris lorsqu'elle a été "incluse" dans Wikipédia pour illustrer certains de ses articles.
Elle se compose de photographies numériques et des textes explicatifs qui leur correspondent.
Les photographies sont de deux types.
Les unes ont été réalisées sur le terrain, donc en pleine nature, sans artifices ni montage. Elles mettent surtout en évidence l'anatomie des ailes mais également celle du corps des Papillons (souvent "ornementé" chez les espèces exotiques par des points ou des bandes colorés), et la posture qu'ils adoptent au repos, lorsqu'ils se nourrissent, assurent leur thermorégulation ou sont accouplés. De plus, la biologie est évoquée, lorsqu'elle présente des caractères originaux (Danainae, ou "Monarques"). Voici divers exemples de Lépidoptères photographiés en Métropole ou sous les Tropiques français.

Alexanor  
 Charaxes
Tabac d' Espagne
Alexanor (Papilio alexanor Esp. )
   Jason (Charaxes jasius L. )
 Tabac d' Espagne (Argynnis paphia L.)

Flambeau  
Flambeau ( Dryas iulia F.)

Cuivré mauvin  
 
Hespérie étincelante  
 
  Sphinx de l'Euphorbe
Cuivré mauvin (Heodes alciphron Roth.)
Hespérie étincelante (Astraptes fulgerator)
Sphinx de l'Euphorbe (Hyles euphorbiae L.)


Grand Apollon  
Paon du jour

Grand Apollon  (Parnassius apollo L.)
Paon du jour ( Inachis io L.)


Monarque  
Didon
Satyre feuille
Monarque (Danaus plexippus L.)
Papillon malachite    (Siproetes stelenes.)
Satyre feuiille (Bia actorion L.)


Castnia de la canne  
Zygène de la Coronille  
Uranie  de Guyane  
Castnia de la canne (Castnia licus F.)
   Zygène de la coronille (Zygaena fausta L.)
Uranie de Guyane (Urania leilus F.)


Les autres concernent des exemplaires en collection, présentés recto-verso après étalement et détourage.

Hamadryas
Quatre-vingt-huit
Morpho rhetenor
Crépitant-roi (Hamadryas arinome Luc. )
Quatre-vingt-huit (Diaethria clymena Cr.)
  Morpho rhetenor (Morpho rhetenor Cr.)


Nacré
Nessaea
Morpho deidamia
Petit  Nacré (Issoria lathonia L.)
 Nessée de Bates, mâle (Nessaea batesii Feld.)
Morpho barré  (Morpho deidamia Hüb.)

 
 Dans tous les cas, une légende explicative  est annexée à chacune d'elles. Elle  comporte diverses précisions, certaines en couleurs conventionnelles :
       
         Sa place dans la classification (position systématique) : famille et, s'il y a lieu, la sous-famille,
         De plus, la biologie est évoquée, lorsqu'elle présente des caractères originaux chez l'adulte (Danainae, ou "Monarques"par exemple) ainsi que celle de la chenille (plantes nourricières). L'aire géographique intéressée correspond non à la France métropolitaine (Languedoc Roussillon, Alpes, Pyrénées…) présentée ailleurs (...) mais à des départements d'Outre-Mer (Guadeloupe, Guyane) et, dans le seul cas des photos de collection, à d'autres parties du Monde tropical. Ces Papillons exotiques sont visibles dans la longue série de vignettes des
Papillons français des Tropiques

En cliquant sur chacune d'elles, apparaissent des photos complémentaires avec la série des précisions sus-mentionnées.

                                                                                                           



© André Lopez Moncet - Tous droits réservés -